Deux ans après sa victoire, Corentin Aubry parle de son parcours [presse]

Au printemps 2018, Corentin Aubry alors élève de mention complémentaire Sommellerie au lycée entrait dans l’histoire des concours en remportant deux épreuves en l’espace de quelques heures. Il repartait de Reims avec le Trophée Mumm, puis de Paris en vainqueur de Vocation Sommelier, l’événement créé par Baron Philippe de Rothschild et organisé par Campari France Distribution.

Ce dernier succès l’a conduit a intégré cette année le jury appelé à noter les six finalistes et donc à désigner son successeur.

Aux côtés de Philippe Faure-Brac, Meilleur sommelier du monde 1992, et de Jean-Luc Jamrozik, président de l’Association des sommeliers de Paris, il a vécu ainsi une expérience nettement moins stressante.

Et, bien entendu, Corentin a félicité Laura Stoecklin, la lauréate et tous les autres participants. Il a pris aussi le temps d’évoquer ce qui l’avait motivé et son parcours au cours des deux années qui ont suivi. Le tout en images…

 

Retrouvez l’article original sur bullesgourmandes.over-blog.com


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail