Vovage TTH du 7 au 10 avril

Du 7 au 10 avril dernier, les classes de TTH1 et TTH2 sont parties en voyage scolaire dans le Périgord et le Bordelais.
Voici la présentation du voyage par les élèves, ainsi que l’album photo souvenir !

Les élèves de TTH 1 et TTH 2 présentent :
« Notre voyage, du pays de Cyrano aux traces de Richard Cœur de Lion »

Monsieur Jean-Pierre Dequesnes, notre professeur de Restaurant avait tout organisé : nous sommes partis du 7 au 10 Avril, direction le Périgord et le Bordelais, deux régions terroirs associant bonne chère et grands vins.

Lundi 7 Avril :
Nous quittons Chamalières et la neige tombée dans la nuit pour arriver à 10H30 dans le vignoble ensoleillé de Pécharmant, planté sur des coteaux au Nord-Est de Bergerac. Nous sommes accueillis au domaine du Château d’Elle par une vigneronne passionnée et passionnante: Jocelyne Pécou qui nous transmet son amour pour son vin tannique et corsé de couleur rubis et aux arômes fruités.
L’après-midi est consacré à la visite d’une truffière à Sainte-Foy sur Longas et nous partons avec les chiens truffiers récolter les truffes d’été sur ces sols chauds, riches en calcaire plantés de chênes et de noisetiers. Quelle chance ! Un chien va trouver une Tuber Melaosporum, comprenez Truffe. Vient ensuite la dégustation de tartines de beurre truffé arrosée de Monbazillac.
Le soir nous logeons à Bergerac, ville traversée par la Dordogne, porte d’entrée du Périgord, ville rendue célèbre par Edmond Rostand et son « Cyrano ».

Mardi 8 Avril :
Le matin nous sommes accueillis à la Maison des vins de Bergerac pour une dégustation de vins de Bergerac : Bergerac sec, Montravel rouge, Saussignac et Monbazillac : dégustation en trois phases : la vue, l’odorat et le goût sont sollicités. Une de nos camarades, Sarah, se débrouille bien : il faut dire qu’elle a gagné un concours !
Après la dégustation nous attend un bon repas où vins de Bergerac sont associés aux spécialités locales.
Direction ensuite : Château Monbazillac : édifice du XVIème siècle planté au cœur du vignoble prestigieux qui porte son nom. Ce vin blanc liquoreux est un enchantement : merci Botritys Cinéréa : champignon à l’origine de la pourriture noble qui va favoriser la concentration en sucre qui après vinification donne à ce vin ses arômes complexes de fruits secs, miel, agrumes et fleurs !
Nous quittons le Château pour la vie à la ferme : à Lunas nous visitons une ferme auberge et assistons au gavage des canards pour le foie gras. La visite se termine par un dîner gargantuesque : soupe, salade périgourdine aux gésiers, foie gras et rillettes de canard, magrets de canard cuits devant nous au barbecue, salade et chèvre chaud, et crème dessert au caramel. Tant pis pour la ligne, les filles !

Mercredi 9 Avril :
Départ pour Saint-Emilion, cité du moine ermite Emilion qui, au VIIIème siècle trouva refuge dans une grotte. Après son décès on creusa dans la roche une église monolithe et un monastère autour duquel le village va se développer. Depuis le 1er Décembre 1999, la juridiction de Saint-Emilion et ses 8 communes sont inscrites au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO.
Après une visite guidée de la ville, place à la dégustation de ce vin à la couleur foncée, brillante et veloutée.
En fin d’après-midi, nous arrivons aux portes de Bordeaux à « Planète Bordeaux » pour jouer à découvrir les arômes des vins et déguster trois vins de Bordeaux : un vin blanc, un rosé et un vin rouge.
Pour dîner nous sommes attendus au Château Pey Latour à Salleboeuf. Dans un cadre prestigieux, nous dégustons un risotto aux cèpes de Bordeaux accompagné d’un Bordeaux blanc, un gigot d’agneau de Pauillac fumé minute aux sarments de vigne thym et romarin avec un Bordeaux rouge et pour le dessert un gâteau tout chocolat au vin du nouveau monde. Un délice !
Nuit à l’hôtel à Artigues.

Jeudi 10 Avril :
A Léognan, nous visitons une cave de Graves : « Château Rochemorin » et avons des informations sur le vignoble, la vinification et ces vins rouges et blancs. Suit une dégustation.
L’après-midi, nous nous arrêtons à Monpon Ménestrol pour visiter une ferme à esturgeons et découvrons la récolte du caviar. La dégustation fut un grand moment !
Avant de quitter le Périgord, nous nous arrêtons une dernière fois à Villambard et avons rendez-vous à la distillerie Clovis Reymond. Les alambics en cuivre n’ont plus de secrets pour nous.
Déjà 22H30, déjà Chamalières ! Notre découverte des produits du Périgord et du Bordelais s’achève. Quel enrichissement pour nous, futurs professionnels de la restauration ! Merci, Monsieur Dequesnes, que d’expériences nouvelles grâce à vous ! Merci Monsieur Girard, qui nous quitte en Juin pour prendre une retraite bien méritée pourtant ses compétences nous étaient bien utiles, merci Monsieur Lemeunier et Madame Dupré de nous avoir accompagnés.

Voici les photos réalisées lors du voyage :


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail