Exposition de Charles Bourdette

Le lycée a toujours pratiqué une importance ouverture vers le monde culturel. C’est ainsi qu’en dehors d’un partenariat avec la galerie municipale de Chamalières, a été mise en place dans le cadre de l’enseignement des arts plastiques, une proposition d’un ancien élève de la section arts plastiques titulaire du baccalauréat passé en 2017, pour montrer que le talent n’attend pas le nombre des années et que l’on est toujours un peu fou à 20 ans pour affronter le regard critique d’un public sans concession. Elle se situe dans la brasserie du lycée, derrière l’auditorium voire dans le bureau du chef d’établissement, Mme Karine NATALE.

Charles BOURDETTE porte la coquetterie jusqu’à ne pas être inscrit dans une école d’art mais en LEA à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Une révélation s’est offerte à lui lorsqu’il a découvert la portée de la couleur et du geste pour inventer des portraits fictifs lui permettant de traduire des émotions.
Sur des toiles de grand format il se bat avec toute son énergie pour tenter de comprendre l’être humain dans la complexité de ses sentiments avec par exemple deux toiles de grand format : son « mineur », gros poussah vert ou son « Honoré » violet, jeune homme qui a du mal à ne pas exprimer ce qu’il ressent.
Proches de la caricature ses portraits déformés aux couleurs vives lézardés de macules à la BILAL traduisent une vie à laquelle on ne peut être insensible et laissent présagés une évolution de plus en plus maitrisée dans la démesure et les recherches picturales concernant couleurs gestes supports formes en dehors du pinceau pour attaquer ou mixer peut-être avec les aérosols et tenter d’autres expérimentations.
Des travaux de format A3 sur papier sont visibles dans la brasserie du lycée en même temps que l’exposition des jeunes artistes du HANGAR.

Voici un diaporama (cliquer pour voir l’album) :

 


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail