Exposition pour Videoformes à CANOPE

imgmLes élèves de terminale inscrits en option facultative du lycée d’enseignement général et des métiers de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme ont participé à la semaine consacrée aux arts numériques mise en place comme tous les ans par Videoformes.
Ils ont fait partie d’un projet fédérateur qui montrait le travail de plusieurs établissements scolaires exposant à CANOPE dans son immense sous-sol. Résultat d’une concertation entre les 27 élèves de la section arts plastiques une installation plutôt éclectique a vu le jour mettant en scène différents moyens plastiques résultats d’un travail de réflexions diverses qui a duré 7 mois et dont le montage a nécessité 6 heures sans compter les nombreuses heures pour réaliser les 57 minutes de films projetés mises bout à bout grâce au travail d’Océane S.
Intitulée « les pieds dans l’eau » l’installation est composée de grilles dont une partie est recouverte d’un immense panneau mémoire de la visite de Venise lors de la dernière biennale sous formes de photographies, esquisses , dessins d’élèves et aussi de carnettistes présents lors du carnet de voyage , d’un pont trompe-l’œil invitant le spectateur à entrer et s’asseoir sur une fauteuil doré et chausser des bottes car effectivement une grande bâche et différents éléments faisant penser à l’eau l’entoure, le tout pour regarder les films projetés entre d’immenses photogrammes en noir et blanc extraits d’un film d’Alice avec la déesse de la mer au masque intrigant et assez inquiétant . De l’extérieur des affiches, de grands panneaux peints à l’aérosol conduisent les curieux à lire des textes écrits par les 15 élèves de secondes de Mme LACROIX, professeur de lettres sur le trompe l’œil.
Un vernissage le mardi 22 mars réunissait Gabriel SOUCHEYRE, directeur de vidéoformes, Pascale Fouchère, Fanny Bauguil, professeur d’arts plastiques coordinatrice, Arnaud Semitière artiste intervenant durant l’année sur le projet des élèves du lycée et les nombreux élèves et professeurs des autres établissements. Concernant le lycée de Chamalières, Pierre a clamé un rap nostalgique sur son séjour vénitien accompagné par Gaspard et son cajon mettant de suite une ambiance électrique et dansante pour le plus grand plaisir d’un public convaincu.

Voir le mur d’images (cliquer) :

img


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail