Sortie pédagogique à Paris

Une soixantaine de participants de la section arts plastiques du lycée d’enseignement général de Chamalières sont allés à Paris pour vérifier les connaissances à acquérir pour le programme du baccalauréat. Une matinée commentée par 2 guides spécialisés du musée du quai Branly a été consacrée à une visite générale de ce bâtiment «habité» comme le précise l’architecte Jean Nouvel par plus de 300000 objets venus d’Afrique, des Amériques, d’Océanie et d’Australie.

Très orientée par l’architecture, la représentation du corps et la présentation particulière des collections, les guides ont su aussi faire rêver et réfléchir des élèves découvrant des cultures traitant des passages de la vie comme la naissance, l’adolescence, le mariage ou la mort d’une façon différente de leur vécu.
Une liaison avec l’amour des matériaux « brut » a pu se prolonger l’après midi par la visite de l’atelier du sculpteur roumain BRANCUSI suivie de la découverte du musée d’art moderne du centre POMPIDOU et de la collection d’un collectionneur axée elle aussi sur un regard particulier entre des collections d’art africain, des artistes de l’art brut et des objets de la nature ou utilitaires.

Par exemple : la margelle d’un puits de Mauritanie dont la corde et le vent de sable ont usé le bois sous forme de plusieurs entailles régulières et parallèles. Présenté verticalement la poutre devient sculpture et non pas range-cd roms comme le proposait sans rire une élève de première.

C’est ainsi que les voyages forment la jeunesse et montrent l’utilité d’acquérir une culture utile non seulement en arts plastiques mais aussi en géographie, français et philosophie en une seule journée.


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail