Le lycée en escale à Amédée Gasquet

02Les élèves de Terminale Pro2  du Lycée de Chamalières ont rencontré Paul  Halter et Rachel Hausfater au Lycée Amédée Gasquet dans le cadre du projet “Escales Littéraires” qui réunissait ce jeudi 7 février les élèves de quatre établissements de l’agglomération Clermontoise.
Ces deux écrivains se sont prêtés au jeu des questions-réponses dans un amphi bondé…  Quelles sont vos sources d’inspirations ? Où écrivez-vous ?  Combien de temps faut-il pour écrire un livre ?  leur ont demandé les élèves  avant d’enchaîner  avec des questions plus précises sur le choix du prénom des personnages, leur vie en dehors de l’écriture, les procédés littéraires…

Deux auteurs qui écrivent des textes  de nature très différentes : l’une raconte la vie d’adolescents confrontés à des problèmes  de vie (en l’occurrence comment survivre au divorce de ses parents ?), l’autre  écrit des romans policiers inspirés de  Agatha Christie, de Conan Doyle et  John Dickson Carr et qui ont fourni aux élèves des réponses diamétralement opposées… l’une  se laisse emporter par sa plume, son récit tandis que l’autre  doit tout  préméditer… l’un écrit dans le calme de la nuit ou dans ces heures entre le jour et la nuit… l’autre écrit n’importe où , dans le métro, dans la salle de bains… Mais tous deux  ont expliqué aux lycéens  que pour écrire il faut avoir quelque chose à exprimer, que tout dans leur vie (les rencontres, les lieux, leur passé…) sert l’écriture … et qu’écrire c’est  créer …C’est d’ailleurs  la raison pour laquelle Rachel Hausfater aime tant jouer avec les mots… « Il faut non seulement écrire mais  aussi faire une œuvre d’art. Je ne garde que  l’essentiel, ce qui est émouvant, drôle » a-t-elle confié aux lycéens.

Séduits, les élèves attendent avec impatience la deuxième rencontre qui leur permettra de rencontrer Vincent Cuvellier et Shaïne Cassim, cette fois au Lycée de Chamalières, avant d’assister à la remise officielle du prix à l’Opéra de Vichy.

Pour info :

Le prix Escales Littéraires concerne 750 lycéens dans 18 établissements de l’académie de Clermont Ferrand.

Les élèves doivent lire

  • Je ne suis pas Eugénie Grandet de Shaïne Cassim
  • Le Roi n’a pas sommeil de Cécile Coulon.
  • La fois où je suis devenu écrivain de Vinent Cuvellier
  • Spiral de Paul Halter
  • Un soir, j’ai divorcé de mes parents de Rachel Hausfater

Le vote a lieu en ligne et le prix  sera décerné  au mois de mai à l’Opéra de Vichy.

 

Voici des photos de l’évènement :

01

 


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail