Un jardin fabriqué dans le parc du lycée


Un jardin singulier a été mis en place dans le parc du lycée d’enseignement général et des métiers de l’hôtellerie , de la restauration et du tourisme. C’est grâce à la collaboration d’une association jardins en herbe et de son président Jean-Marc FOURVEL, M. Bramy et du service des espaces verts de la ville de Chamalières avec Eric Lemaréchal que les élèves de la section arts plastiques ont pu mettre en forme leur projet.
En effet le programme du baccalauréat concerne l’art des jardins et l’idée était de travailler sur la façon dont la nature arrive à survivre en territoire hostile le plus souvent en pleine ville et de savoir  si l’appellation de “mauvaises herbes” est justifiée ou non. L’association a donné un inventaire précis des plantes citadines du lycée ainsi qu’une conférence dans l’auditorium du lycée sur la biodiversité tandis que la mairie a prêté différents panneaux de signalisation, noms de rues…  mis en touche en attendant une remise en état.
C’est donc dans un endroit désaffecté du parc du lycée qu’une installation a été mise en place ainsi qu’une exposition de photographies dans le hall faisant croire à un véritable inventaire scientifique sur des mutations étranges résultant d’étranges hybridations. Une façon comme nulle autre d’éveiller la curiosité sur ce que donne à voir des images.

Voici l’ensemble du travail en cinq diaporamas :

— la mise en place du jardin

— l’exposition dans le hall du lycée

— les fleurs et plantes inventées

— les f’leurres

— le parcours en photo


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail