le BTS Hôtellerie-restauration « Mercatique et gestion hôtelière »

Débouchés et insertion professionnelle
Le titulaire de cette option occupe des emplois de réceptionniste ou de gouvernante (gouvernante d’étage, gouvernante générale) ou de directeur(trice) d’hôtel. Il peut également exercer dans un bureau d’études ayant pour finalité l’implantation d’hôtels (étude du concept avec définition des objectifs financiers).
Il peut postuler soit dans des organisations productives de biens et de services hôteliers à vocation commerciale ou sociale soit dans des entreprises de services connexes à l’industrie hôtelière.
Il existe de nombreux débouchés à l’étranger comme, par exemple, dans les sociétés de services travaillant sur des chantiers de compagnies pétrolières ou d’entreprises de travaux publics.
Les fonctions du technicien en hôtellerie restauration peuvent être très variées.
Il accueille la clientèle et l’informe sur les services de l’hôtel, éventuellement sur les activités touristiques locales. Il supervise les départs et arrivées, gère les réservations et annulations, représente la direction.
Il effectue la gestion administrative et financière de l’établissement, élabore les budgets des différents services de l’hôtel, assure le règlement des factures et la tenue des comptes prévisionnels. Il décide de la mise en place de nouvelles méthodes de travail et de prestations pour séduire une clientèle plus large. Il prévoit les tarifs, les opérations de promotion, et s’occupe des relations publiques…
Il participe au recrutement et à la formation des employés de réception qu il dirige. Il répartit et contrôle le travail d’entretien et de préparation des chambres auprès des lingères, valets et femmes de chambres. Il peut également diriger l’équipe de cuisine. Il contrôle la qualité des prestations et la bonne organisation des services et veille à ce que soit appliquée la politique générale de la  » maison « .
Il vend le produit hôtelier en France ou à l’étranger, prospecte auprès des sociétés, agences de voyages, compagnies aériennes, salons internationaux pour augmenter le taux de remplissage de l’hôtel.
Il maîtrise les techniques d’implantation et d’aménagement d’hôtels.

Qualités requises
De bons résultats tant en français et langues vivantes qu’en gestion et mathématiques sont indispensables. Le candidat doit avoir le sens des relations et du contact, une excellente présentation, le goût d’organiser et de diriger, la fibre commerciale et une grande mobilité géographique.

Programme
Le Technicien Supérieur est un généraliste possédant une culture élargie et un spécialiste ayant acquis une technicité et une compétence accrues qu’il est appelé à exercer dans des entreprises très diversifiées.
Au-delà des aptitudes pré-requises que la formation enrichit (curiosité, ouverture d’esprit, courtoisie, maîtrise de soi, force de conviction, adaptabilité, …), celle-ci vise à faire acquérir une culture en droit, économie, langues vivantes, des savoir-faire spécifiques, une connaissance approfondie des techniques professionnelles et des compétences informatiques appliquées.
Le technicien supérieur doit être capable de mobiliser ses connaissances et ses aptitudes pour se perfectionner et s’adapter au cours de sa vie professionnelle.

En seconde année, l’option mercatique et gestion hôtelière approfondit la gestion financière ainsi que les techniques hôtelières (réservations, étude des phénomènes et des flux touristiques, techniques de recherche, d’accueil et de traitement des différents types de clientèle).

Mercatique : développement des  qualités commerciales (goût de l’action, communication, souplesse, rigueur) utilisation professionnelle des outils de communication permettant de s’adapter aux évolutions de l’environnement (besoins du marché, service, produit, prix, distribution, communication).

Sciences appliquées : microbiologie, parasitologie et toxicologie alimentaires. Ergonomie, sécurité, confort. Hygiène et entretien des locaux, des équipements, des matériels, etc.

Génie culinaire : la gastronomie française. Les équipements. La planification. La production.

Restauration et connaissance des boissons : le fonctionnement du système de restauration. Prestations, exploitation des points de vente, facturation, animation, communication en restauration. Gestion opérationnelle des ressources humaines. Contrôle qualité et productivité en restauration.

Hébergement et communication professionnelle : accueil et hébergement, organisation du travail. Conception du produit. Conduite de l’équipe. Dynamique commerciale. Communication, négociation, vente. Diagnostic et contrôle.

Stage : de 16 à 20 semaines dont 12 consécutives en fin de 1re année
Poursuite d’études
Le BTS HR est conçu pour permettre une intégration directe dans la vie active. En outre, le marché de l’emploi dans ce domaine est très favorable et en plein développement tant en Europe que dans les pays émergeants (Asie).

Cependant des formations post-BTS sont proposées par les lycées hôteliers, les écoles consulaires, l’université et certains établissements privés. Plusieurs licences professionnelles permettent de se spécialiser en management ou gestion appliqués à l’hôtellerie.

– licence pro Arts, lettres et langues hôtellerie et tourisme spécialité hôtellerie-restauration internationale ;
– licence pro Droit, économie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité gestion ou reprise d’une PME hôtelière ;
– licence pro Droit, économie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité management des entreprises de l’hôtellerie et de la restauration ;
– licence pro Droit, économie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité management des unités hôtelières ;
– licence pro Droit, économie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité management international de l’hôtellerie et de la restauration ;
– licence pro Hôtellerie et tourisme.

Recrutement
Examen des dossiers d’admission en commission début mai. La commission tient le plus grand compte des avis formulés par les professeurs de 1ère et de terminale ainsi que par le proviseur du lycée hôtelier fréquenté.

Inscription au lycée de Chamalières
Chaque élève admis au lycée recevra, fin juin, un dossier d’inscription.

Scolarité
Les candidats sont demi-pensionnaires ou internes dans la limite des places disponibles à l’internat. Sécurité Sociale étudiante obligatoire : les élèves de B.T.S. sont étudiants. A ce titre, l’inscription définitive dans l’établissement est subordonnée à l’adhésion au régime de sécurité sociale étudiante.

Trousseau
Il est demandé à chaque élève un trousseau professionnel et une mallette de couteaux. Les manuels scolaires sont également à la charge des familles.

Télécharger la brochure de la formation

Voir en plein écran