Moment de partage exceptionnel avec l’Orchestre des Instruments Recyclés de Cateura

Vendredi 10 décembre dernier, à l’auditorium du lycée, des élèves de CAP, de seconde professionnelle, technique, et générale, accompagnés de quelques étudiants de BTS Tourisme ont eu la chance de venir écouter les musiciens de l’Orchestre des Instruments Recyclés de Cateura au Paraguay, en résidence dans le Puy de Dôme pour la semaine.

L’Orchestre des instruments recyclés de Cateura :

“Le monde nous envoie ses déchets, nous, nous lui renvoyons de la musique”

Cateura est un bidonville du Paraguay, situé à quelques mètres de la plus grosse décharge de la capitale, Asunción. C’est en 2006 que Favio Chávez, alors en mission d’éducation à l’environnement sur le site de la décharge, propose aux enfants des habitants de Cateura de faire de la musique pour qu’ils puissent échapper, pour quelques heures, à leur milieu marqué par la pauvreté, la délinquance… Très vite, il faut trouver des instruments, qu’à cela ne tienne, on les fabriquera à partir de ce dont on dispose en abondance, à partir des déchets collectés. Et c’est ainsi que naissent violons, saxophones, violoncelles, contrebasses, flûtes traversières etc… à partir de tuyaux, bois de palette, pièces de monnaie, fourchettes, baril de pétrole… et ils ont une sonorité équivalente aux instruments que nous connaissons ! La formation musicale donne aujourd’hui des concerts à travers le monde entier.

En résidence à Pont-du-Château
Au départ, ce sont les élèves hispanisants du collège Saint-Joseph de Pont-du-Château qui, travaillant sur le thème du développement durable, ont découvert avec M. Frédéric Allard l’Orchestre des Instruments Recyclés de Cateura. Profitant du déplacement de l’orchestre en Europe, le collège a convié les musiciens à une série de concerts organisés sur le Puy-de-Dôme dont la totalité des bénéfices reviendra à l’orchestre pour leur permettre de construire des écoles à Cateura et de scolariser des jeunes défavorisés.

Au lycée de Chamalières…
Souhaitant saisir l’opportunité de rencontrer l’orchestre de Cateura dans les murs du lycée, Mesdames Adouane, César, Chorlet-Chamard, Collinet, Dupré, Ercolani, Fatoux, Guille, et Ortiz ont organisé un projet interdisciplinaire langues, arts appliqués, sciences appliquées, mis en valeur par le CDI . Les professeures se sont appuyées sur les thèmes de leurs programmes respectifs, en langue en suivant l’axe : « Sauver la planète, penser les futurs possibles » en sciences appliquées : travail sur le développement durable et en co-animation avec les en arts appliqués : détourner les emballages à des fins créatives pour proposer à leurs élèves de réaliser une affiche dont le thème pouvait aborder la protection de la nature, l’environnement, ou la lutte contre toute forme de discrimination.

…le 10 janvier dernier
Les musiciens de l’Orchestre de Cateura sont arrivés en fin de matinée, accueillis à la brasserie du lycée où les élèves de 2CAP leur avaient préparé le repas, des élèves de seconde Pro, leur avaient traduit le menu en espagnol et confectionné, avec leur professeur d’arts appliqués, des visuels (sets) de table, rappelant le travail des designers Eco-Conception comme les Frères Campana associé à une photographie d’un de nos exceptionnels paysages auvergnats que les Paraguayens pouvaient emporter comme souvenir.
Puis l’orchestre s’est installé à l’auditorium, entouré des affiches réalisées par les élèves de seconde, et la rencontre a commencé. Entrecoupant le concert d’explications au sujet de la fabrication des instruments, invitant les élèves à les rejoindre et à jouer avec eux, les musiciens ont charmé le public, jusqu’aux larmes pour certains tellement leur engagement était émouvant.
Le concert terminé et après une petite pause, les élèves du lycée ont pu poser des questions aux membres de l’orchestre sur le Paraguay, leur vie quotidienne, leur séjour en France, etc. puis les musiciens sont repartis vers Pont-du-Château où ils étaient attendus.
Chacun a repris les cours sur le développement durable avec entrain pour réfléchir aux valeurs universelles que l’Orchestre de Cateura nous a rappelées.

Mille mercis à eux dont le message nous a convaincus :

“Faisons attention à ce que nous (re)jetons, aux déchets mais aussi aux personnes, il ne faut pas s’en débarrasser aussi facilement”.

Si vous souhaitez les aider, une cagnotte en ligne est encore ouverte sur ce lien.

Cliquer sur l’image pour accéder à l’album photo/vidéo :