Visite de la biennale de l’art contemporain de Lyon

Une cinquantaine d’élèves inscrits en arts plastiques au lycée d’enseignement général et des métiers de l’hôtellerie de la restauration et du tourisme sont allés à Lyon à l’occasion de la biennale de l’art contemporain. La matinée a permis la découverte du musée d’art contemporain dans le nouveau quartier de la confluence.
Le commissaire Emma Lavigne invitée par Thierry Raspail a joué pour « les mondes flottants » intitulé de cette manifestation, essentiellement sur des installations sonores qui dilatent l’espace et font perdre tout repère au spectateur. A l’image de ces peintures chinoises gorgées de brume dont les formes émergent seulement après un long temps de contemplation.
Les 3 étages du musée ont aiguisé la curiosité des lycéens peu habitués à découvrir l’œuvre et ses coulisses, Marcel Duchamp revisité par une japonaise, des vaches dans le ciel ou un mail art suivant les phases de la lune entre autres. La visite commentée de la Sucrière l’après-midi a permis de se confronter à des œuvres de grande envergure parfaitement mises en scène et qui permettent un parcours agréable et surprenant dont la plus belle surprise de l’avis général a été l’œuvre de Tomas SARACENO. Dans une pièce sombre éclairée par le grand nuage de Magellan le délicat tissage d’une grande toile d’araignée avec une araignée vivante faisant vibrer la toile transporte le spectateur avec la réminiscence des sons enregistrés par une sonde spatiale près des anneaux de Saturne dans un ailleurs traduit par 2 cônes de lumière bien présents.

Voici un diaporama de la journée (cliquer pour voir l’album) :